Risques Psychosociaux


Print Friendly, PDF & Email

Une surcharge de travail, des contraintes excessives, une gestion angoissante du temps, une perte de repères, une difficulté à trouver du sens au travail, un conflit de valeurs, une nouvelle organisation, conduisent à des risques psychosociaux auxquels les entreprises sont de plus en plus sensibilisées.
La maîtrise de ces risques psychosociaux passe par leur identification et leur mesure.
En outre, la santé psychique se construit dans la relation aux autres : par la reconnaissance, la possibilité d’échanges et de coopération dans le travail, avec le soutien des collègues et de la hiérarchie.

 

CE QUE DIT LA REGLEMENTATION :
La réglementation impose aux entreprises la prise en compte des risques psychosociaux :
Notamment dans le code du travail :
L’Article L 4121-1 exige que l’employeur prenne « les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

1° Des actions de prévention des risques professionnels ;

2° Des actions d’information et de formation ;

3° La mise en place d’une organisation et des moyens adaptés. »

 

L’Article L4121-3 précise que l’employeur «évalue les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs.»

De plus, l’accord cadre français sur le stress au travail de Juillet 2008 vise à « augmenter la prise de conscience et la compréhension du stress au travail, par les employeurs, les salariés et leurs représentants ». Il prévoit que « dès qu’un problème de stress est identifié, une action doit être entreprise pour le prévenir, l’éliminer ou à défaut le réduire ».
Enfin, pour la Haute Autorité de Santé, « promouvoir la qualité de vie au travail comme facteur déterminant dans le système de management (…)  renforce le sentiment d’appartenance et favorise la motivation ».

 

LES ENTREPRISES S’INTERROGENT :
Comment répondre aux exigences réglementaires RPS, avec les  seules ressources humaines et matérielles dont chacune dispose ?
Comment permettre aux divers acteurs (direction, CHSCT, agents) d’échanger sur les actions possibles avec les moyens existants ?
Comment les mettre en œuvre ou comment améliorer celles mises en place ?

 

LES REPONSES A TRAVERS UNE FORMATION-ACTION ADAPTEE :
Nous avons élaboré une méthodologie pouvant inclure un état des lieux et des actions de prévention des risques psychosociaux.

 

Deux objectifs :

  • Répondre à l’obligation légale de protection des salariés.
  • Transformer des contraintes en projet motivant pour la Qualité de Vie au Travail de chacun.Parmi les modules de formation conçus par nos soins pour satisfaire à vos obligations réglementaires et vos attentes :
  • Module 1 (0,5 jour) : sensibilisation dédiée aux managers, directeurs, chefs de service, CHSCT, représentants du personnel :
    Les risques psychosociaux (RPS) : Comment les identifier ? Quelles sont leurs causes et
    conséquences ? Quelles exigences réglementaires sont imposées à  l’établissement ?
    Comment impliquer l’ensemble du personnel
  • Module 4 (1 jour / groupe de 8 personnes) : formation-action auprès d’un échantillon de chefs de services et de personnels opérationnels :
    Quelle validation du questionnaire effectuent les personnes rencontrées ?
    Quels aspects des RPS existant dans la structure n’ont pas été abordés dans le questionnaire documenté ?
  • Module 5 (2 jours) : formation-action dédiée au comité de direction (CODIR) d’une entreprise, au responsable QVT, au CHSCT et aux représentants du personnel :
    Comment synthétiser les résultats de l’enquête sous forme de baromètre ? Comment effectuer l’analyse de ces résultats ? Quel plan d’actions d’amélioration et de communication en déduire ?

 

Un accompagnement spécifique peut être proposé à l’issue de l’étude de vos besoins.